Femme souriante sur fond gris

Traiter les symptômes de l’atrophie vaginale au laser Erbium à Montréal

Un problème récurrent chez les femmes ménopausées

L'atrophie vaginale, un problème fréquent chez les femmes ménopausées, 45 % d’entre elles présentant des symptômes tels que sécheresse, irritation, démangeaisons, et douleur lors des activités sexuelles. Nous utilisons un procédé thérapeutique contrôlé avec précision par laser Erbium Yag 2940 nm. Il consiste en un traitement photothermique circonférentiel de l'ensemble de la muqueuse la paroi du canal vaginal. Le laser déclenche la production de collagène et améliore la vascularisation de la muqueuse vaginale. Elle rétablit naturellement l'état physiologique de la paroi vaginale.


L’indication pour ce traitement est l'atrophie vaginale après la ménopause. C'est un traitement tout indiqué aux femmes dont le traitement hormonal est contre-indiqué suite à un cancer du sein. Il est également une option de traitement aux femmes qui ne désirent pas s'appliquer une crème topique ou un comprimé intravaginal d'oestrogène deux à trois fois par semaine.


Des résultats concluants

Il y a encore peu d'étude sur les thérapies gynécologiques au laser. Cependant, il y a de nombreuses études en dermatologie se basant sur les mêmes principes fondamentaux de traitement. Jusqu'à présent, l'évaluation clinique de cette thérapie a également révélé une efficacité probante, mais préliminaire. Le taux de satisfaction des patientes semble élevé sur la lubrification vaginale, sur la satisfaction sexuelle et sur les autres conséquences de du vieillissement vaginal (1).


Il s’agit d’une procédure sécuritaire. Elle ne dure qu'environ 30 minutes. Parfois inconfortable, cette intervention est souvent faite sans anesthésie ou avec une crème anesthésiante à l'entrée vaginale. Elle est réalisée en bureau sans préparation au préalable.


La récupération est extrêmement rapide sans nécessiter l’usage d’analgésiques après le traitement. Les patientes peuvent reprendre aussitôt leur activité quotidienne. Il est conseillé d'attendre une à deux semaines avant de reprendre les activités sexuelles.


Le protocole de traitement de l'atrophie vaginale nécessité un traitement à plus faible intensité sur 1 à 3 séances à 3 semaines d'intervalle.


Les traitements au laser de l'incontinence et du resserrement de vaginal ont un effet en même temps sur l'atrophie vaginale.

 

Les étapes à suivre

Une consultation médicale avec le Dr Marois est nécessaire avant le traitement afin de s'assurer de l'indication et de l'intégrité de la paroi vaginale. Un Pap test négatif dans la dernière année est un préalable au traitement. Il est également conseillé de prendre un traitement hormonal un à deux mois avant d'entamer le premier traitement s'il n'y a pas de contre-indication.


Dans la clinique du Dr Marois, le traitement au laser est réalisé par une physiothérapeute spécialisée en rééducation périnéale afin de maximiser le succès et la satisfaction de la patiente. Effectivement, un programme d'exercices périnéaux améliore la vascularisation de la muqueuse vaginale.


Une première rencontre d'une heure est alors prévue avec la physiothérapeute afin de compléter l'évaluation, d'expliquer l'intervention et de donner des conseils d'habitude de vie et un programme d'exercice si nécessaire.


Le traitement est fait lors en une à trois rencontres subséquentes aux 3 semaines d'intervalle de 30 à 45 minutes. Le traitement peut être répété lorsqu'il y a une récidive de l'atrophie vaginale entre 12 à 18 mois, mais parfois plus selon la sévérité du l'atrophie initiale.


(1) Short-term effect of vaginal Erbium laser on the genitourinary syndrome of menopause

A Journal on Obstetrics and Gynecology

Minerva Ginecologica 2015 April; 67(2):97-102

Gambacciani M. 1, Levancini M. 1, 2

1 Department of Obstetrics and Gynecology, Pisa University Hospital, Pisa, Italy;

2 Department of Obstetrics and Gynecology, Clinica Alemana, Universidad Del Desarrollo Santiago, Chile, Climacteric. 2015 Sep 3; 18(5): 757–763.


(2) Climacteric. 2015 Sep 3; 18(5): 757–763.

(2)Vaginal erbium laser: the second-generation thermotherapy for the genitourinary syndrome of menopause

M. Gambacciani, a, * M. Levancini, a, b and M. Cervigni

Tous droits réservés Dr Carlos Marois Urologue 2016 - Mention légale
Création de

Mention legale