hommes

L’incontinence urinaire : démystifier le vrai du faux!

Il est question d’incontinence urinaire lorsque vous souffrez de pertes involontaires d’urine, que cela se produise le jour ou la nuit. Il ne s’agit pas ici d’une maladie, mais bien d’un trouble physique qu’il est possible de gérer efficacement à court et à long terme. Pourtant, de nombreux mythes rendent ce trouble bien effrayant pour ceux qui le redoutent. Voici donc quelques mises au point pour vous aider à mieux comprendre l’incontinence urinaire.

Juste une question de fuite?

Beaucoup croit qu’il n’existe qu’une sorte d’incontinence urinaire. La plupart d’entre vous interprètent probablement une fuite d’urine comme une indisposition permanente et impossible à guérir… Faux ! Vous pouvez souffrir d’incontinence d’effort, alors que les fuites urinaires arrivent lorsque vous éternuez, lorsque vous riez trop fort ou encore lorsque vous toussez. Vous pouvez aussi éprouver une forte envie d’uriner en ayant de la difficulté à vous retenir jusqu’à la salle de bain; il s’agit alors d’incontinence impérieuse, qui est liée à ce qu’on appelle une « vessie hyperactive ». L’incontinence mixte, comme son nom le suggère, sera quant à elle une combinaison de ces deux types mentionnés ci-dessus.

L’âge n’est pas un facteur déterminant
Dès l’âge de la majorité, les problèmes urinaires touchent près de 1 femme sur 3, et cela peut survenir chez la moitié des femmes de moins de 40 ans ayant déjà eu un enfant. Les hommes en sont atteints plus tard dans leur vie. Par contre, ce n’est pas seulement une question d’âge, mais peut être bien aussi une question purement anatomique.

L’intervention chirurgicale : inévitable?

Avant d’envisager une chirurgie pour régler vos problèmes, nous vous conseillons avant tout de consulter votre médecin ou un physiothérapeute spécialisé. Ceux-ci vous proposeront tout de suite la meilleure solution médicale selon votre besoin. Quelques options pourraient être considérées avant d’avoir recours à une intervention chirurgicale. Premièrement, la rééducation périnéale — pouvant inclure des « exercices de Kegel » supervisés— peuvent vous aider à renforcer vos muscles pelviens, qui aident à freiner les pertes urinaires et les envies pressantes. Deuxièmement, l’alimentation peut également jouer un rôle important dans les cas d’incontinence urinaire; diminuer la consommation d’aliments et de liquides qui causent la contraction de la vessie est fortement suggérée. Pour finir, certains médicaments permettent aussi de réduire la contraction de la vessie, diminuant ainsi les éventuelles fuites urinaires.

Le Dr Carlos Marois, votre spécialiste en urologie
Si vous êtes à la recherche d’une clinique privée en urologie à Montréal pour trouver un traitement contre l’incontinence urinaire et désirez avoir recours à un expert en la matière, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous avec le Dr Marois. Il saura établir le bon diagnostic sur votre condition médicale et vous recommandera la meilleure solution ajustée à vos besoins. Veuillez noter quelques traitements offerts à la clinique du Dr Marois :

  • Rééducation périnéale;
  • Chirurgie par bandelettes;
  • Injection intra-urétrale de collagène;
  • Traitement par laser par voie vaginale.

Communiquez dès maintenant avec l’équipe du Dr Marois à Montréal pour prendre rendez-vous… et ainsi avoir l’esprit tranquille!

Tous droits réservés Dr Carlos Marois Urologue 2016 - Mention légale
Création de

Mention legale