Hyperplastie bénigne de la prostate

Hyperplasie bénigne de la prostate : symptômes, traitements et prévention

L’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) touche 50 % des hommes qui dépassent la cinquantaine. En termes simples, il s’agit d’un trouble qui se manifeste par le grossissement de la prostate. Vous avez plus de 50 ans? Lisez ce blogue pour découvrir les symptômes de l’HBP, les traitements offerts et ce que vous pouvez faire pour prévenir cette condition.

Les symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate et les complications possibles
Sachez d’abord que l’HBP n’est pas le signe d’un cancer de la prostate et qu’elle n’en augmente pas les risques. Le grossissement de la prostate est plutôt l’une des conséquences normales du vieillissement. Malgré tout, les manifestations et les symptômes de l’HBP peuvent s’avérer particulièrement incommodants et s’aggraver s’ils ne sont pas traités à temps. Parmi les symptômes, nous trouvons ceux-ci :

  • Besoin fréquent et urgent d’uriner (au début, ce symptôme se manifeste surtout la nuit);
  • Faible quantité d’urine lors de la miction;
  • Jet urinaire lent et faible;
  • Impossibilité de vider complètement la vessie;
  • Sang dans l’urine;
  • Douleur dans le bas du dos, au niveau du bassin ou dans le haut des cuisses;

Chez les hommes qui ne parviennent pas à vider leur vessie correctement, certaines complications peuvent apparaître, comme les infections urinaires à répétition et les calculs rénaux. Enfin, certains hommes peuvent se retrouver avec une impossibilité totale d’uriner (rétention urinaire), une complication sérieuse nécessitant une visite à l’urgence.


Les différents traitements de l’HBP selon la gravité des symptômes
Si vous croyez souffrir de l’hyperplasie bénigne de la prostate, prenez rendez-vous auprès d’un médecin ou d’un urologue. Après différentes analyses (examen médical, test d’urine, prise de sang…), le professionnel de la santé pourra vous suggérer divers traitements selon l’importance de vos symptômes :

  • Symptômes légers : surveillance active sans médication;
  • Symptômes modérés : médication pour réduire la taille de la prostate ou pour détendre les muscles afin que l’urine s’écoule plus facilement;
  • Symptômes sévères ou échec au traitement médical : intervention chirurgicale.

Pour prévenir l’HBP : des légumes et de l’exercice
Bonnes nouvelles : il semble que les hommes qui consomment beaucoup de légumes et qui font de l’exercice au quotidien pour éviter l’embonpoint soient moins à risque de souffrir d’HBP. 

À nos cliniques privées d’urologie (régions de Montréal et de la Rive-Sud), le Dr Carlos Marois, urologue, procède au diagnostic et au traitement de l’HBP ainsi qu’à plusieurs autres soins (circoncision, traitement de la dysfonction érectile, vasectomie, renversement de vasectomie…) avec de l’équipement issu des plus récentes technologies. Profitez de l’expérience et de la courtoisie de notre équipe multidisciplinaire : appelez-nous!

Tous droits réservés Dr Carlos Marois Urologue 2017 - Mention légale
Création de

Mention legale